© François de Verdière - 2001-2020 ADAGP


François de Verdière

Apres avoir commencé le travail sur le fixé (on travaille la peinture sur la vitre à l'envers), dont Aude Minart m'avait montré les réussites des artistes africains, j'ai travaillé sur le thème du jardin de l'enfance.

Apres une année difficile je venais d'être opéré et la convalescence dans le jardin, m'a amené à photographier des images de débuts de printemps.

La série "Exploration" comme les trois autres, est née de la difficulté de travailler ma peinture et alors que Matisse qui avait les memes soucis de santé s'était porté vers le découpage, j'ai voulu combiner le trait, la peinture les collages et créations numériques.

Et j'ai voulu imaginer un univers d'un printemps fantasmagorique.

Les images numériques proviennent d'images du printemps 2018 qui sont retravaillées

Et les collages sont de papiers et rubans suggérés par ma petite fille Chloé.

Un travail compliqué et très précis; alors que mes doigts ne le sont plus, car il faut tout travailler à l'envers et la fin vient en premier!

Jardins d'enfance