© François de Verdière - 2001-2020 ADAGP


François de Verdière

Travailler les images des plaques de verre des années 1900, pour les rendre aptes à la photogravure sur plaques à base de films photopolymères.

Cette technique née dans les années 1980 au sein de l'industrie électronique qui ne voulait pas mettre ses techniciens de circuits imprimées dans des environnements de gravure polluants et dangereux s'est tournée vers les polymères.


Henrik Boegh en Scandinavie et Keith Howard aux Etats Unis ont récupéré il y a vingt ans, cette technique pour l'adapter à la réalisation d'estampes, eaux fortes, aquatintes et photogravures  artistiques.


François de Verdière après avoir travaillé avec eux a construit et installé dans son atelier les équipements nécessaires à la mise en oeuvre de gravures non toxiques et de photogravures.


Les tirages son effectués sur papier Hannemulhe chiffon, 300gr

"Climat rouge" Estampes

Climats rouges

estampes