© François de Verdière - 2001-2020 ADAGP


François de Verdière

Un beau voyage dans la vallée du Po, en 2006. Crémone, Mantoue, Ferrare, Parme et Ravenne...


Les palais et églises et les oeuvres de Michelangelo, Julio Romano, Mantegna.
En rentrant François de Verdière imagine que ces oeuvres sont maintenant dans la rue et soumises aux salissures du temps et aux graffiti.


Facture libre reprenant plutôt fidèlement le dessin et les couleurs.

Pour rendre plus contemporaines ces vues, elles sont imaginées supportant des slogans libres, de Mai 68, quelques fois écolos, ou d'humour,  dans les rues des grandes capitales et de Paris en particulier.

Les Classiques dans la rue

Les Classiques sont dans la rue!